Politics

Un premier colloque provincial sur le chanvre industriel

Un premier colloque provincial sur le chanvre industriel
Linkedin

Un colloque provincial sur le chanvre industriel s’est tenu en mars dernier à l’hôtel de ville de la municipalité de Desbiens. Une centaine de personnes étaient présentes afin d’échanger et de partager sur ce secteur en croissance.

Depuis quelques années, Nicolas Martel, maire de Desbiens, avait manifesté son envie d’accueillir un colloque mondial sur le chanvre industriel. Ce premier colloque avait pourtant plus une portée provinciale, même si des personnalités internationales étaient présentes.

Cet événement fut enrichissant, car nous avons pu connaître la vision industrielle de Français présents à l’événement. En France, la fibre du chanvre est utilisée dans plusieurs secteurs, comme par exemple : les matériaux de constructions, les isolants, la plasturgie, les pâtes et papiers.

Au Québec, la majorité de la production de chanvre est utilisée pour le monde de la consommation. Jacques Dallaire, président des Producteurs de chanvre du Québec, a déclaré que la graine de chanvre ressemblait à une amande et que celle-ci était très riche en protéines.

La plupart des invités du colloques ont déclaré que la commercialisation du grain de chanvre était insuffisante pour être rentable. Selon eux, il est désormais temps de diversifier la filière du chanvre au Québec, mais pour cela, il faut que la production augmente.

Un projet sur le chanvre en cours de développement

Nicolas Martel a déclaré que son projet de produire du chanvre et du cannabis dans la municipalité de Desbiens est avancé. La production de cannabis servirait à fournir les succursales de la SQDC (Société québécoise du Cannabis). Ce projet a pour objectif de transformer le cannabis et le chanvre dans une même industrie et bien entendu dans la municipalité.

Selon le Maire de Desbiens, le projet est avancé et il pense être en mesure de faire des annonces avant l’été.