Lifestyle

Quand marijuana et marché cosmétique se rencontrent

Quand marijuana et marché cosmétique se rencontrent
Linkedin

Les produits topiques à base de CBD ou d’huile de graine de chanvre ont la cote chez nos voisins américains. Toutefois, Santé Canada exprime que l’huile de CBD n’est pas (encore) permise pour la fabrication de cosmétiques, ici; l’achat en ligne de ce type de produit n’est pas non plus permis.

Une base de CBD : à quand et pourquoi?

C’est en octobre 2019, lorsque la deuxième partie de la Loi sur le cannabis entrera en vigueur, qu’il sera possible d’obtenir des cosmétiques contenant du CBD au Canada. Ce même volet de la Loi supervisera aussi les produits à usage topique à base de THC/CBD.

Les produits avec CBD ont fait leur entrée en force cette année aux États-Unis. Soulignons notamment la mention de la compagnie de Los Angeles, Hora Skin Care, dans le New York Times; Hora Skin Care a, en 2018, lancé un sérum et un masque exfoliant à base de CBD, caractérisant ce dernier élément comme un super ingrédient qui aurait des propriétés anti-âge et bénéfique pour combattre l’acné.

“ […] Plusieurs études […] montrent que le CBD peut être efficace pour traiter l'acné, les démangeaisons, l'eczéma et le psoriasis, notamment […].”, explique Jeanette Jacknin, dermatologue américaine certifiée ayant étudié les cannabinoïdes appliqués de façon topique.

Cependant, elle croit important d’être prudent lorsqu’on choisit des produits contenant du CBD : la quantité de cet ingrédient devrait être toujours clairement indiquée.

Pas nouveau, mais toujours attrayant

L’huile de chanvre, quant à elle, est utilisée dans les cosmétiques depuis déjà longtemps pour ses bienfaits sur la régulation du sébum et pour le soulagement des peaux sèches; pensons à la gamme au chanvre de The Body Shop lancée en 1998. On peut quand même observer une hausse de l’utilisation de cet ingrédient depuis la légalisation, au Canada, de la marijuana, et aux États-Unis, de la culture de chanvre industriel.

Dany Lefebvre, PDG de l’entreprise québécoise La Feuille Verte, l’a observé, cet engouement. Son entreprise, qui commercialise le chanvre sous diverses formes du secteur de la santé et du bien-être, a l’intention de lancer des produits avec du CBD, lorsque ce sera légal. M. Lefebvre précise : « Quand on sait qu'une personne sur six a des problèmes de peau, les possibilités qu'ouvre le CBD sont très intéressantes ».